Résultat de recherche pour ‘orwell

Les shots du Comptoir – Février 2018

Au Comptoir, nous lisons. Un peu, beaucoup, passionnément. Contre la dictature de l’instant, contre l’agitation de l’Internet et des écrans, contre la péremption annoncée et la critique avortée. Sans limite de genre ni de style, de l’essai au théâtre en passant par l’autobiographie ou le roman, nous faisons […]

Merci Macron !

Depuis son élection à la présidence de la République en mai 2017, Emmanuel Macron mène quotidiennement une séance d’hypnose collective sur une partie des Français. Après avoir carbonisé à peu près tous les camps politiques du pays, son mouvement La République en marche (LREM) s’affirme jour après jour […]

Emmanuel et Mathias Roux : « Michéa a montré que les vraies oppositions ne sont pas là où on pense »

Depuis 2013, Jean-Claude Michéa est devenu un sujet de polémique pour la gauche radicale intellectuelle. « Penseur majeur » affirment les uns, « rouge-brun et confusionniste », répondent les autres. Dans le même temps, une partie de la droite conservatrice et réactionnaire ne cache pas son intérêt pour le philosophe socialiste. Quoiqu’il […]

Nous sommes tous des hommes de Néandertal (et ferions bien d’en prendre de la graine)

On apprenait il y a quelques années que l’Homme de Néandertal, à défaut d’avoir disparu avec l’arrivée d’Homo sapiens au Proche-Orient et en Europe depuis l’Afrique, faisait aussi partie de nos ancêtres. On comprenait alors que plutôt que de s’être entretués, nos ancêtres néandertaliens et sapiens s’étaient aimés. […]

Harold Bernat : « Le “macronisme” est une stratégie de consolidation du pouvoir par le vide »

Harold Bernat s’était déjà fait remarquer en 2006 pour sa critique radicale de la “révolution libertaire” défendue par Michel Onfray et, plus largement, par la culture petite-bourgeoise triomphante – dans « Des-montages : Le poujadisme hédoniste de Michel Onfray » – puis en 2012 par sa condamnation de la flexibilité […]

Les fachos pas fâchés sont En marche

L’aphorisme de Jean-Luc Mélenchon « fâchés mais pas fachos » sonne bien. Il s’avère pratique lorsqu’il s’agit de situer les insoumis sur l’échiquier politique : une opposition radicale sans tendance autoritaire. Dans ces portraits à deux couleurs, le parti actuellement au pouvoir devrait être par analogie celui des fachos pas fâchés. […]