Édouard Louis, sans modestie

Fort de ventes très importantes et d’une couverture médiatique très large, Édouard Louis est, depuis quelques années, extrêmement visible. L’argument marketing clé de son dernier roman, relayé en Une par Les Inrocks, le pose en dissident. Argument caractéristique d’une certaine conception de l’art d’écrire, mais également incontournable pour […]

[Micro-fictions] Premier jet

L’iris d’une chèvre est un marécage d’ambre au milieu duquel s’ébat une allumette de chocolat noir. Braquée sur vous, cette combinaison devient magnétique et forme un appel silencieux, suppliant.  Bientôt, vous vous approchez, et votre main s’appose. Vous caressez une nuque frêle au poil, légèrement poisseux, mais doux, […]

Les shots du Comptoir – Juin 2021

Au Comptoir, nous lisons. Un peu, beaucoup, passionnément. Contre la dictature de l’instant, contre l’agitation de l’Internet et des écrans, contre la péremption annoncée et la critique avortée. Sans limite de genre ni de style, de l’essai au théâtre en passant par l’autobiographie ou le roman et la […]

Thomas Guénolé : « Pour remplacer le capitalisme, je propose la démocratie directe intégrale » (2e partie)

Dans son dernier ouvrage, « Le livre noir de la mondialisation » (Plon, 2020), le politologue Thomas Guénolé dresse le bilan humain de la mondialisation, en reconstituant d’une façon extrêmement documentée le nombre de morts du capitalisme mondialisé depuis les années 1990. Douze ans après la crise financière de 2008, […]

Thomas Guénolé : « Notre confort matériel se fait au prix de millions de victimes. » (1ère partie)

Dans son dernier ouvrage, « Le livre noir de la mondialisation » (Plon, 2020), le politologue Thomas Guénolé dresse le bilan humain de la mondialisation, en reconstituant d’une façon extrêmement documentée le nombre de morts du capitalisme mondialisé depuis les années 1990. Douze ans après la crise financière de 2008, […]

[Micro-fictions] Nebraska

Lieux et noms Il se peut qu’avant toute chose, un lieu se présente à travers un nom. Les lieux anonymes, ainsi dépourvus de référent, en quelque sorte n’existeraient pas — au-delà même de ces espaces incertains et inquiétants auxquels on donne tout de même des noms génériques, marqués par […]

La plateformisation du capital

Il y a vingt ans, Michel Houellebecq publiait « Plateforme» , un roman qui a pour terme l’organisation mondialisée du tourisme sexuel, en liaison avec un grand groupe hôtelier. Cet aspect du processus de production de la plus-value, s’il a certainement pris pas mal d’ampleur avec Internet, n’est certes […]