Archives d’Auteur

Mikaël Faujour

Journaliste indépendant (Le Monde diplomatique, La Décroissance, Marianne, Ballast, Vice, Mémoire des Luttes...) et critique d'art (Artension, Revue de la céramique et du verre, Toutelaculture.com, Aralya, Camera) membre de l'Association internationale des critiques d'art.
Auteur d'une préface pour l'artiste Rūta Jusionytė, du chapitre "Extrémiser l'extrême" dans Divertir pour dominer 2 (éditions L'échappée). Prépare actuellement (avril 2020) la préface de la réédition de L'Empire du non-sens de Jacques Ellul, également aux éditions L'échappée.

Alain Troyas et Valérie Arrault : En art, « pour l’instant, le capitalisme mène la danse »

Alain Troyas, fondateur du département des Arts plastiques de l’université Montpellier-III, aujourd’hui à la retraite, et Valérie Arrault, professeur d’arts plastiques dans cette même université, sont les auteurs de « Du narcissisme de l’art contemporain », paru aux éditions L’échappée, début 2017. Ils y développent une approche critique qui se […]

De quoi Ai Weiwei est-il le nom ?

En une dizaine d’années, Ai Weiwei est devenu « un des plus célèbres dissidents au monde », comme le résume William A. Callahan dans la monographie publiée par Taschen. À tel point que la valeur proprement plastique de ses créations y semble subordonnée. Ai Weiwei, c’est un « monde », où l’art […]

Nicole Esterolle : « La boursouflure de l’art dit contemporain est d’origine psycho-patho-sociologique »

Après plusieurs années de chroniques féroces témoignant d’une saine pédagogie de l’humour orienté contre l’art contemporain, sa coterie, ses codes et ses inepties, Nicole Esterolle faisait paraitre à la fin du printemps l’essai La Bouffonnerie de l’art contemporain. Nous l’avons donc interrogée, pour compléter ou synthétiser le propos de […]